Il n’y a rien de pire que de rentrer chez soi, après quelques jours ou semaines de vacances bien méritées, et de retrouver toutes les plantes du balcon flétries et sèches.
Malheureusement, les jours et les jours d’insouciance ne sont pas les meilleurs pour nos plantes : l’idéal est toujours de demander à un ami ou à un membre de la famille de s’en occuper en notre absence afin de ne pas avoir de mauvaises surprises au retour.
Lorsque, cependant, le mal est fait, nous devons simplement essayer par tous les moyens de sauver les plantes qui ne sont pas irrécupérables à ce jour. Voyons ensemble comment les récupérer et les retrouver vertes et luxuriantes.

Évaluer les dégâts

Tout d’abord, vous devez faire un choix assez difficile. Il faut en effet évaluer quelles plantes peuvent être récupérées et lesquelles ne le peuvent pas.
Si les plantes ont toutes les feuilles complètement sèches, les branches sont maintenant fanées, elles ont perdu toutes les fleurs (ceci s’applique évidemment aux plantes à fleurs) et aussi le sol, en raison du peu d’arrosage, est aride, sec et totalement dur, c’est probablement trop tard.
Concentrez-vous sur les plantes qui n’ont pas tout le feuillage flétri et qui ont encore quelques feuilles vertes et des branches qui ne sont pas complètement flétries.

Taille de sauvetage

À ce stade, il est temps de procéder à la taille de sauvetage. Procurez-vous des cisailles, nettoyez-les soigneusement avant de les utiliser et retirez toutes les feuilles sèches et les branches séchées de la plante.
N’ayez pas peur d’en faire trop : malheureusement, si nous laissons les feuilles sèches sur la plante, elles peuvent pourrir et favoriser le développement d’infections et de maladies.
Taillez soigneusement et ne conservez que les parties récupérables de la plante.
Mieux vaut prévenir que guérir. Lisez ici comment arroser vos plantes… même si vous êtes en vacances !

De l’eau en abondance

Les dommages subis par vos plantes sont principalement dus à un excès d’exposition au soleil et, surtout, à l’apport d’eau faible ou inexistant que les plantes ont reçu les jours précédents.
Il est donc important d’essayer de récupérer la plante par un arrosage plus abondant.
Utilisez une bassine ou un évier, remplissez-le de 5-6 cm d’eau, et plongez-y le pot de votre plante, en le laissant là pendant environ 20-30 minutes afin que, à travers les trous de drainage, il puisse absorber toute l’eau qu’il contient. A besoin.
Ensuite, égouttez l’excédent d’eau avant de remettre la plante dans sa soucoupe.
Pour résoudre les problèmes de « brûlure » des feuilles, lisez ici . Pour savoir cependant quelles plantes résistent très bien au soleil, sans subir de dommages, cliquez ici.

Fertiliser

Pour les plantes à fleurs, fertilisez avec un engrais spécifique ou en tout cas avec une teneur élevée en potassium qui peut également stimuler l’apparition de nouveaux bourgeons et favoriser les dernières floraisons estivales.
Pour les plantes succulentes ou non florifères, fertilisez avec un engrais spécifique, en préférant un à forte teneur en azote. Cette substance favorisera l’apparition de nouvelles feuilles, le développement de nouvelles branches et, en général, une plus grande croissance de la partie végétative de la plante.
Pour les plantes qui ont besoin d’azote, vous pouvez utiliser du marc de café. Découvrez ici toutes ses utilisations au jardin.

Faire quelques boutures

Un remède pour sauver les plantes dans un état plus grave, qui ont peu de chances de se rétablir, est d’essayer de les multiplier afin de donner naissance à un nouveau plant à partir de la plante mère qui, peut-être, ne survivra pas.
Par conséquent, obtenez une bouture de la plante, c’est-à-dire une branche d’environ 7-10 cm, en coupant juste en dessous d’un nœud, c’est-à-dire l’un des points à partir duquel de nouvelles feuilles se développent.
Ensuite, enterrez la bouture dans un bocal avec du sable et de la tourbe, en la gardant humide jusqu’à ce que la brindille développe de nouvelles racines, devenant un véritable semis.
S’il s’agit d’une plante succulente, vous pouvez essayer de reproduire la plante en enlevant les rejets, c’est-à-dire ces petites pousses qui ont tendance à pousser sur les côtés de la plante, et en les plantant dans un pot différent.