Cinq conseils pour protéger les plantes d’intérieur durant l’hiver

Cinq conseils pour protéger les plantes d’intérieur durant l’hiver

Prendre soin des plantes d’intérieur pendant les mois d’hiver peut être difficile, car elles nécessitent souvent des soins particuliers pour survivre au froid et refleurir au printemps. Voici, cinq conseils de survie pour les plantes d’intérieur en hiver.

Entretien et protection des plantes d’intérieur pendant l’hiver :

Même en plein hiver, vos plantes d’intérieur doivent être nourries, arrosées et doivent être gardées au chaud pour prospérer. Seule la fréquence doit être changée. Pour vous y aider, nous allons vous partager les cinq principes importants à suivre.

1. Réduire les arrosages

Bien que cela semble contre-intuitif, car l’air hivernal est plus sec, la plupart des plantes ont en fait besoin de moins d’eau pendant les mois d’hiver. En effet, ils ralentissent naturellement leur croissance ou même deviennent complètement dormants. Ainsi, ils ont moins d’eau que durant les périodes de chaleur. Ne vous laissez pas berner, bien que le sol de surface semble s’assécher plus rapidement en hiver, ce n’est pas un indicateur que la plante a besoin d’eau. Pour vous en assurer, enfoncez votre doigt le plus profondément dans le sol, à environ un pouce ou deux sous la surface. Si votre doigt ressort mouillé et sale, n’arrosez pas. Au contraire, si le sol en dessous est encore sec et que votre doigt en ressort propre, il est temps d’arroser. Si votre plante perd des feuilles ou si l’eau ne pénètre pas facilement dans le compost, c’est un bon signe que votre plante est trop arrosée.

2. Limiter la nutrition

En plus de réduire leur eau, il est aussi important de réduire leur nourriture, car la plupart des plantes d’intérieur n’auront pas besoin de fertilisation par un temps froid, leur croissance étant ralenti ou en arrêt complet. Si les plantes sont suralimentées ou nourries alors qu’elles n’en ont pas besoin, les produits chimiques contenus dans l’engrais ne sont pas utilisés et s’accumulent dans le sol où ils peuvent endommager toute la plante. Au printemps, vous pourrez recommencer à nourrir les plantes normalement pour les aider à mieux redémarrer leur croissance.

3. Augmenter l’humidité

C’est l’un des plus grands défis que vos plantes d’intérieur doivent surmonter cet hiver, car dans la plupart des maisons, l’humidité chute, ce qui assèche l’air en hiver. Il existe plusieurs façons d’augmenter l’humidité dans votre maison, en fonction de votre budget. Le plus simple est de regrouper vos plantes ou de les placer sur des plateaux remplis de cailloux et d’eau. Vous pouvez également placer vos plantes dans la salle de bain et les laisser tremper dans la vapeur chaude de votre douche. Placez les pots sur du gravier humide ou vaporisez-les de temps en temps. Enfin, vous pouvez toujours acheter un humidificateur pour votre maison.

4. Garder les plantes au chaud

Les plantes d’intérieur poussent et s’épanouissent à température ambiante normale. Il est donc important de les préserver des températures basses durant l’hiver. Installez les proches de source de chaleur. En outre, le nettoyage de vos plantes avec un chiffon humide devient encore plus important en hiver, car la poussière peut réduire leur capacité à capter efficacement la lumière dont elles ont besoin.

5. Surveiller les parasites

Les plantes d’intérieur deviennent plus sensibles aux parasites pendant les mois d’hiver. Pour empêcher les pucerons et les tétranyques de vivre et sur vos plantes d’intérieur, assurez-vous de retourner régulièrement les feuilles de votre plante d’intérieur et d’inspecter les tiges pour détecter tout parasite et de les éliminer. Pour les infestations plus importantes, il peut être nécessaire d’acheter un savon insecticide en ligne ou dans les centres de jardinage.