publicité

Pour devenir un bon cuisinier, il faut beaucoup de formation et il faut essayer d’expérimenter des dizaines de recettes. En cuisinant, vous faites des erreurs et apprenez, de mieux en mieux. Et avec l’expérience, vous apprenez quelques trucs intéressants.
Aujourd’hui, nous en parlons en nous concentrant avant tout sur une base délicieuse utilisée dans de nombreux desserts, à savoir la génoise. Pour être cuit parfaitement et sans gonflement excessif, il a besoin de quelques astuces astucieuses. Heureusement, comme nous le verrons, ces deux astuces suffisent à cuisiner une fabuleuse génoise prête à être utilisée dans les meilleures préparations.

Une astuce très simple, mais avec des effets importants

Supposons que pour cuisiner une bonne génoise il faut suivre toutes les étapes de sa préparation et utiliser les bonnes quantités de chaque ingrédient. Nous précisons ensuite que les ingrédients doivent être de la plus haute qualité possible, pour vraiment nous permettre d’avoir un produit fini de qualité.
Cependant, parfois, peu importe nos efforts, la génoise finit par trop se dégonfler. Ou il a des renflements ici et là qui rendent sa surface inégale. Donc ça n’a pas l’air bon et quand on le sort du four on comprend tout de suite que quelque chose ne va pas.

Ces deux astuces suffisent pour cuisiner une génoise toujours moelleuse et jamais trop dégonflée

Heureusement, la solution est très simple. Il y a deux moments auxquels il faut faire attention : le premier est celui où la casserole est remplie. Il doit être rempli régulièrement et la pâte doit être répartie uniformément. Pour le remplir correctement, nous vous recommandons de commencer par les bords, de les remplir, puis de vous déplacer lentement vers le centre. Aidons-nous mutuellement avec une spatule pour rendre la préparation la plus homogène possible puis enfournons le tout.
Laissez cuire, et voici la deuxième astuce : une fois la cuisson terminée, éteignez le four, mais laissez la génoise à l’intérieur pendant au moins vingt minutes. Cela lui permettra de terminer la levée de la meilleure façon possible, en se reposant pendant que le four refroidit lentement. Evitons donc de l’arracher immédiatement, sinon le choc thermique auquel il est soumis pourrait endommager sa surface.
Bref, deux simples précautions avant et après cuisson nous permettent d’avoir un résultat plus homogène prêt à être garni de délicieuses manières.