publicité

Il n’y a rien de plus beau, pour ceux qui aiment cuisiner, que de sortir sur le balcon , de prélever une feuille de Basilic de sa propre plante et de s’en servir pour préparer des plats et des plats !

Un petit rêve que même ceux qui n’ont pas la main verte peuvent réaliser !

La plante de basilic, en fait, est une plante aromatique que tout le monde, en suivant les bons conseils, peut cultiver, peut-être à côté des autres, comme le thym, le romarin et la menthe.

Mais comment faire pour avoir du basilic sur le balcon plein de feuilles parfumées, sans le dessécher à la première distraction ? Découvrons-le ensemble en suivant ces conseils très simples.

L’eau le matin

Arroser une plante semble être une opération simple, pourtant c’est peut-être la chose à laquelle il faut faire le plus attention !

Pour arroser le basilic il faut avant tout éviter d’en faire trop sinon on fera souffrir ses racines.

Mouillons simplement la terre de la plante afin de la garder toujours humide, mais sans l’alourdir avec trop d’eau.

De plus, surtout au printemps et en été, il est préférable d’arroser le matin, lorsque les températures ne sont pas encore très élevées et que la plante a tout le temps d’absorber l’eau sans qu’elle ne s’évapore.

Attention : si votre plante semble souffrir et que vous n’arrivez pas à la récupérer, demandez conseil à un professionnel.

marc de café

Nourrir le basilic est essentiel pour toujours avoir des feuilles nouvelles et parfumées.

Vous pouvez utiliser un engrais acheté en pépinière ou chez le fleuriste.

Une solution naturelle et à faire soi-même consiste à utiliser du marc de café.

Prenez environ 3 d’entre eux, émiettez-les et étalez- les sur le sol à la base de la plante : ceux-ci, avec le temps, vont libérer de l’azote, une substance qui stimule la croissance de la plante.

Alternativement, vous pouvez utiliser de la cendre de bois, encore une fois en l’épandant directement sur le sol à la base de la plante.

Pulvériser de l’eau sur les feuilles

Pour garder les feuilles toujours parfumées, au printemps et en été, vaporisez un peu d’eau fraîche sur le feuillage de votre basilic.

De cette façon, les feuilles resteront fraîches, sècheront plus lentement et vous pourrez maintenir le taux d’humidité idéal pour que cette plante se sente bien.

Évidemment, il ne faut pas exagérer, mais se limiter à faire cette opération une fois ou au plus deux par semaine.

Choisissez le bon endroit

Comprendre le meilleur endroit pour conserver le basilic est essentiel pour le faire prospérer et pour avoir un changement de feuilles rapide et abondant.

Pendant les mois chauds, nous pouvons garder notre plante de basilic en toute sécurité sur le balcon, donc à l’extérieur.

L’idéal est de choisir pour elle un endroit à la lumière indirecte du soleil, c’est-à-dire à l’abri des rayons brûlants du soleil qui peuvent provoquer le dessèchement et la chute des feuilles les plus délicates.

Evitez également de mettre le basilic dans un endroit où il y a souvent du vent : des rafales trop fortes peuvent casser les brindilles ou détacher les feuilles, fragilisant la plante.

Retirer les fleurs

Lorsque la plante de basilic se porte bien et qu’elle est bien cultivée, des fleurs peuvent apparaître. Ils sont petits, de couleur claire et agréable à l’œil.

Cependant, lorsque des fleurs apparaissent sur la plante, elle utilise une grande partie de son énergie pour les maintenir en vie.

En conséquence, le basilic est plus faible et les folioles ont également tendance à perdre leur odeur et leur goût.

Que faire? Simple, il faut détacher ou couper les fleurs : vous pouvez le faire avec des cisailles de jardin ou, plus rapidement, avec vos mains, en prenant soin de ne pas abîmer les autres parties de la plante.