Chaque année, hélas, les rayons du soleil d’août brûlent les plants de basilic !
Ses feuilles, généralement vertes et super parfumées, prennent une couleur jaunâtre ou rouille, se dessèchent et tombent parfois. Le résultat est celui d’une plante qui ressemble à son propre squelette.
En fait, il existe des moyens de récupérer la plante et, avec un peu de patience, de la récupérer saine et verte. Voyons comment faire ensemble.

Tailler les parties sèches

La première chose à faire est d’enlever toutes les parties du basilic qui ont été irrémédiablement brûlées. Pour ce faire, utilisez des ciseaux propres ou décollez-les simplement avec vos mains.
Enlever les parties maintenant sèches est important pour stimuler la plante à les remplacer par de nouvelles brindilles et feuilles, en plus d’être un remède préventif contre la propagation des infections qui peuvent s’étendre à toute la canopée de la plante.
Attention : parfois les dégâts de brûlures sont trop importants et la plante a du mal à se remettre. Avant de le jeter, vous pouvez cependant demander conseil à un professionnel.

Rempoter

Habituellement, lorsque le basilic a été laissé trop longtemps au soleil, son sol a également été endommagé, s’est trop desséché et a perdu sa capacité naturelle à absorber l’eau.
Il est donc utile de la remplacer en rempotant la plante dans une nouvelle terre souple, bien drainée et riche en nutriments.
Ce faisant, extrayez délicatement la plante de son ancienne motte en prenant bien soin de ne pas casser ses racines.

L’eau avec « le bassin »

Si le rempotage a réussi, il faut maintenant laisser la plante se remettre un peu du stress des brûlures et de celui d’avoir changé de « maison ».
Faites-le en arrosant très abondamment le basilic avec la méthode du bassin. Bien sûr, le nom ne vous dira rien maintenant, mais n’ayez pas peur : c’est un remède très simple.
Il vous suffit de prendre une bassine (alternativement, utilisez un évier) et de la remplir d’environ 5 à 8 cm d’eau. Ensuite, trempez-y le pot de basilic et laissez-le ainsi environ 20-25 minutes.
Pendant ce temps, la plante absorbera toute l’eau dont elle a besoin à travers les trous de drainage au fond du pot.
Vous cherchez un moyen d’avoir des feuilles super parfumées ? Vous trouverez ici les conseils des pépiniéristes .

Nourrir avec de l’azote

Après avoir enlevé toutes les parties brûlées et sèches, notre basilic peut apparaître un peu maigre et flétri. Le temps de faire pousser de nouvelles branches et feuilles est venu !
Fertilisez la plante avec des engrais à forte concentration d’azote : cette substance, en effet, est utile pour le développement et la croissance de la partie végétative de la plante.
Un secret? Vous pouvez utiliser des engrais naturels qui contiennent cet élément en grande quantité comme du marc de café, à épandre directement sur le sol, ou des coquilles d’œufs , hachées et également dispersées sur le sol.
Retrouvez ici toutes les utilisations du marc de café pour votre jardin.

Et si… on empêchait ?

Le moyen le plus simple de garder une plante de basilic saine, verte et feuillue même pendant les mois d’été, malgré la chaleur étouffante, est d’éviter les brûlures.
Pour ce faire, c’est très simple : il suffit de suivre quelques instructions.

Déplacer le semis

Garder le basilic en lumière directe les jours les plus chauds de l’été relève de la folie et revient à condamner cette plante à une mort quasi certaine !
Déplacez-le dans un endroit à mi- ombre ou tout au plus à la lumière indirecte du soleil.
Si vous ne pouvez pas le déplacer, ombragez-le avec un tissu respirant, afin qu’il ne subisse pas la violence d’un soleil trop intense.

Pulvériser de l’eau sur les feuilles

Un peu comme pour les humains, le basilic est aussi agréable à rafraîchir avec quelques jets d’eau.
Utilisez de l’eau fraîche, mais pas froide et de préférence non calcaire, en la mettant dans un vaporisateur ou un vaporisateur et en la saupoudrant sur les feuilles de la plante, surtout aux heures les plus chaudes de la journée.
Cela aidera le basilic à rester frais, réduisant ainsi le risque de brûlures.
Lisez cet article pour savoir comment avoir un basilic frais et parfumé même en pleine chaleur.

Arroser plus souvent

Cela semble anodin, mais c’est fondamental : lorsque le soleil tape fort et que les températures sont très élevées, le basilic doit être arrosé beaucoup plus souvent que d’habitude.
Le secret est de garder le sol toujours humide, jamais sec et jamais mouillé. Avec la bonne quantité d’eau, la plante souffrira moins de la chaleur et le risque « d’ensoleillement «  est réduit .