Comment se débarrasser des parasites sur les plantes ?

Comment se débarrasser des parasites sur les plantes

L’été, bien qu’il soit la saison idéale pour de nombreuses espèces végétales, est aussi celle où la chaleur et les températures très élevées augmentent certains problèmes liés à nos plantes d’intérieur et de jardin.
En particulier, il n’est pas rare de croiser, en arrosant, de petits insectes que l’on peut voir sur les feuilles ou les tiges des plantes : ce sont des parasites, dont les plus courants sont les pucerons, la cochenille et l’araignée rouge.
Ces hôtes indésirables ne sont hélas pas anodins, mais ils se nourrissent de la sève de nos plantes en les affaiblissant, en interrompant leur floraison et en les faisant flétrir.
Saviez-vous cependant que vous pouvez vous débarrasser des parasites des plantes avec un simple pain de savon ? Voyons comment le faire ensemble.

Choisissez le bon savon

Bien sûr, utiliser un simple pain de savon pour créer un pesticide naturel est simple, mais il faut choisir le bon savon.
Vous pouvez utiliser du savon de Castille, un savon naturel qui est normalement utilisé dans le lavage du linge.
Grâce à sa délicatesse et à l’absence d’additifs chimiques, ce savon peut être utilisé en toute sécurité sur les plantes sans les abîmer : son parfum, sa texture et ses propriétés assainissantes éloigneront la plupart des nuisibles.
Alternativement, vous pouvez utiliser du savon jaune. Découvrez toutes ses utilisations ici.

 

Mélangez-le avec de l’eau

Retirez un petit morceau d’environ 20-30 grammes du savon, en les émiettant en flocons.
Dissolvez-les ensuite dans environ 500 ml d’eau, en remuant et en secouant, jusqu’à obtenir un mélange liquide homogène.
NB : préférez une eau à température ambiante et jamais trop chaude ou trop froide.

Ajouter un ingrédient secret

Maintenant, avant de l’utiliser, vous pouvez ajouter un ingrédient secret qui rendra votre insecticide encore plus efficace !
C’est de l’huile de neem, une huile aux mille propriétés, délicate et intense à la fois et qui parvient, même en petite quantité, à éloigner longtemps les parasites et aussi à éliminer les larves et les œufs.
Concernant la quantité, 7 à 10 gouttes suffisent vraiment.
Les punaises de lit vertes sont-elles le problème de votre jardin ? Voici comment y remédier.

Saupoudrer sur les feuilles

À ce stade, votre insecticide naturel contre tous les types de ravageurs des plantes est prêt à être utilisé !
Pour le faire correctement, mettez le tout dans un vaporisateur ou un vaporisateur, agitez un peu et vaporisez sur la canopée de la plante.
Visez surtout là où vous avez remarqué la présence de parasites ou là où, encore maintenant, vous constatez leur présence.
N’oubliez pas d’humidifier également le dessous des feuilles où se réfugient nombre de ces parasites ou où ils pondent leurs œufs.
Pour encore plus d’effet, au lieu de cuire à la vapeur sur les feuilles, vous pouvez passer le mélange sur les feuilles individuelles à l’aide d’un coton imbibé.
Lisez ici pour découvrir tout ce dont vous avez besoin sur la cochenille et comment vous en débarrasser.

 

Quand l’utiliser

Vous pouvez utiliser ce pesticide naturel notamment pour prévenir les infestations ou pour éradiquer celles qui sont apparues récemment.
Si, sur votre plante, vous constatez la présence de nombreux insectes, il est conseillé d’utiliser un produit spécifique ou de demander conseil à un professionnel.

Quand ne pas l’utiliser

La vaporisation de l’insecticide sur les feuilles a pour conséquence indirecte d’augmenter l’humidité de surface de la plante.
C’est une conséquence positive pour certaines plantes d’origine tropicale, comme les orchidées ou les pothos, qui aiment une forte humidité. Cliquez ici pour savoir comment refroidir l’orchidée en cas de chaleur intense.
Pour d’autres plantes, qui aiment un environnement plus sec, si la vaporisation est trop fréquente, il pourrait y avoir des conséquences négatives pour la plante.