Avoir un citronnier dans notre jardin peut nous éviter des ennuis à plusieurs reprises. Le citron est un agrume utilisé dans de nombreuses recettes de cuisine. Que vous ayez besoin de zeste de citron pour faire un gâteau, presser sur une salade, de la viande ou du poisson, parfumer des plats, il suffit de sortir dans le jardin et d’en prendre un.
Pour avoir des citrons gros et juteux au jardin, l’irrigation fait partie de ces soins indispensables pour atteindre cet objectif. Pour obtenir des citrons parfaits, il faut bien connaître la plante et lui donner exactement ce dont elle a besoin au bon moment.

Citrons : comment les arroser correctement pour les avoir gros et juteux

Le citronnier a besoin d’une irrigation constante qui permet à sa racine d’être bien hydratée pour obtenir le développement que nous attendons. Par la suite, l’irrigation jouera un rôle prépondérant dans la floraison et la fructification. Pour que les fruits soient pleins de jus et d’une taille adaptée, l’arrosage du citron joue un rôle primordial.

Manque d’eau

Les citrons souffrant de stress hydrique ont des feuilles qui ont tendance à jaunir dans un premier temps puis à prendre une couleur brunâtre caractéristique. Cette condition couvre généralement les feuilles des extrémités vers le centre. Le manque d’arrosage peut faire tomber les fruits prématurément, rester petits ou avoir peu de jus.

Beaucoup trop d’eau

L’excès d’eau dans le citronnier est plus ou moins facile à détecter car les feuilles jaunissent généralement rapidement. Cette condition peut entraîner la pourriture des racines, ce qui finira par mettre fin à la vie de la plante.
Au niveau du sol, vous remarquerez que le sol est boueux et que de petites flaques d’eau peuvent parfois émerger. Associé à ce qui précède, il faut faire attention au type d’eau que vous utilisez car le citron est particulièrement sensible à l’utilisation d’eau riche en sel. Pour cette raison, il vaut la peine de le soumettre à un processus de filtration qui permet d’éliminer l’excès (le cas échéant) ou de stocker l’eau de pluie pour une utilisation ultérieure.

Citrons : arrosez-les ainsi, vous les aurez gros et juteux jusqu’à l’automne

Le système d’irrigation goutte à goutte représente la meilleure technique pour arroser l’arbre de manière constante et localisée directement à la base. L’idéal est de positionner les distributeurs d’eau de manière à répartir l’écoulement de l’eau le long de la circonférence où les racines sont dispersées.
Grâce au fait que la goutte à goutte fournit l’eau lentement, le sol peut lentement absorber l’eau, réduisant ainsi le risque de stagnation. Si l’irrigation au goutte-à-goutte n’est pas possible, l’irrigation par aspersion est recommandée, ce système distribue l’eau avec des asperseurs qui simulent la pluie. Si vous utilisez ce type d’irrigation, il est bon de le faire tôt le matin, de cette façon vous évitez que l’eau qui se retrouve sur les feuilles et les fruits provoque des brûlures. Ce qui n’est pas recommandé, c’est l’irrigation par submersion, car elle a tendance à beaucoup humidifier le sol, avec un risque élevé de pourriture des racines.

Arroser le citronnier : combien de fois par semaine faut-il le faire ?

L’irrigation des citrons doit être établie en fonction de la période de l’année, car elle coïncidera avec leurs phases de production. En hiver, ils n’auront besoin que de 1 ou 2 arrosages par semaine car l’arbre aura une période de repos et sa consommation d’eau sera très faible.
Pour l’automne et le début du printemps, l’arrosage augmentera légèrement, se contentant d’un arrosage d’un jour sur deux. A la fin du printemps et tout au long de l’été, qui est la période de productivité, l’arrosage doit être effectué quotidiennement, avec la bonne quantité d’eau.
Bien que l’irrigation quotidienne soit encouragée au profit de l’arbre et de la production, il faut tenir compte du fait qu’aucune inondation ne se produit, de même, s’il pleut avec une quantité adéquate de millilitres, il n’est pas nécessaire d’irriguer.